« Banc de commérage » fargussien

Banc de commérage

Où est-il, ce délicieux petit banc déjà essayé par quelques-unes des petites personnes qui nous rendent visite de temps en temps ? Sur la sente du pain. Certains ont la route de la soie chevillée au corps, d’autre le chemin de Compostelle vrillé à l’âme, d’autres encore la route des vins dans le gosier ; pour moi pas de chemin de croix, ce sera la sente du pain et ses petits trésors.

Au fait, commère ou commères ?

9 commentaires sur “« Banc de commérage » fargussien

  1. Alors ça, c’est formidable!
    Quelle bonne idée, un banc de commérage!
    Pour prendre le temps?
    Pour papoter?
    Pour rêver sûrement?
    Je vais aller le voir ce banc, il est tellement tentant et tellement beau!
    J’adore!

  2. J’espère que ce joli banc n’est pas réservé qu’aux commères… et que les compères ont eux aussi le droit d’y faire une petite halte !

  3. C’est une surprise d’apprendre que mon petit banc a tant de succès. Ni commère, ni commères, ce petit banc est à la disposition de tous pour faire une petite halte et profiter du magnifique paysage que nous avons devant nous (notamment, le coucher de soleil!) ; et s’il vous prend l’envie de papoter (sans faire de commèrages), n’hésitez pas… c’est gratuit!

  4. Ravis de vous avoir « au bout du fil » ! Passer devant chez vous est toujours un plaisir. Alors à un de ces jours pour une petite pause papotage !

  5. Je partage le ravissement de tous, où se trouve ce joli banc, ce sera délicieux de s’y retrouver par des temps plus doux. De plus j’y retrouve mes amies les oies, celles-ci ne peuvent pas retrouver leurs soeurs sur mes étagères !
    Susie

  6. Susie, c’est quand tu veux… d’autant plus que tu risques de croiser Compère Guilleri ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.