Villequoy – La Tuilerie – La Dallonnerie – La Mare gagnée – Villequoy

Pneus gonflés, bidon d’eau, mollets prêts et en avant : route du Chêne au loup en forêt par le Clos Martin et la route de Saint-Benoist. Belle traversée de forêt aux pentes bleuies de jacinthes lumineuses. Sortie du bois à la Tuilerie où au passage nous notons les entreprise locales à l’attention de notre herboriste préféré (il suffisait d’être patient, BP !) :

Auffargis

ETH (menuiserie métallique), CYSTEC (étude, conception, fabrication et vente de vannes à boisseau sphérique), JONXION INDUSTRIES (distribution et première transformation de plastique technique), O.R.C. (?), PROSOFT (études, conception, réalisation de matériel de traitement d’eaux. Vente de résines échange d’ions), SOMAGEP (commerce de gros de fournitures et équipements industriels divers).

Partant de la Tuilerie et de sa petite mare (photo à droite), jolie sente entre laLa mare des Tuileries Gallonnerie et les Morfondus puis à gauche toute par un petit sentier de sous-bois qui nous fait longer la mare de la Dallonnerie (ci-dessous) qui est une vraie découverte. Ce type de paysage me replonge immanquablement dans des lectures anciennes telle « Le pays où l’on n’arrive jamais » d’André D’Hôtel et sa poésie Cernay la Villeindélébile. Un calme parfait, un peu de vent créant une jolie risée, des roseaux tanguant doucement, arrivages et envols de canards, chants d’oiseaux de partout, moment précieux.

Sur le site de Cernay-la-Ville, ceci : « Il y a quelques siècles, sur le plateau de Cernay et de Senlisse, plusieurs centaines de mares étaient visibles. Creusées pour servir d’abreuvoir ou pour extraire la meulière, elles sont aujourd’hui réduites à une trentaine. Elles retiennent les eaux sur le plateau et constituent un refuge indispensable pour les batraciens, les libellules et de nombreuses plantes rares. Elles sont également un site d’abreuvement pour les cerfs et les sangliers. Trop souvent délaissées, ces mares sont un milieu fragile qu’il convient de protéger. »

Arrivés très près de la D906 qui joint Cernay à Rambouillet, nous faisons demi-tour devant la maison forestière de la Dallonnerie et l’ancien réservoir, retour par la Tuilerie, la Mare gagnée et le carrefour du Chêne au loup. 15km plus qu’agréables. Au plaisir de vous y croiser, entre faisans dorés et autres surprises à plume !

Nichoirs en forêt

Un commentaire sur “Villequoy – La Tuilerie – La Dallonnerie – La Mare gagnée – Villequoy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.