Crottez dur, crottez mou…

Mars 2009

J’aime beaucoup aller à la bibli, à pied c’est sympa, changement de sente ou de rue à chaque passage et ce matin, bonne pêche pour La chronique fargussienne :

« Farguchiens, Farguchiennes ~
Crottez dur, crottez mou,
Mais, crottez chez Vous
 »

nous dit la pancarte joliment fleurie au-dessus d’un « attention au chien » plutôt vieilli. Un de plus qui en a ras la coucourde de marcher, glisser, patiner sur le dur ou le mou, d’en étaler sur le tapis de sol de sa voiture, dans son garage bien balayé… Petit souvenir perso ICI. Dilemme : marcher les yeux à gauche, à droite, en l’air pour voir tout ce qui se passe, ou vissés au sol pour éviter le dur-mou ? Pas facile…

9 commentaires sur “Crottez dur, crottez mou…

  1. Ce petit poème scatologique date de plusieurs dizaines d’années (il a été ressorti pour l’occasion… Car les temps changent, mais pas les crottes de chiens 😉
    C’est mon grand-père qui en est l’auteur, propriétaire de la maison un peu plus haut, lassé, comme le dit si bien notre Fargussienne, de trimballer sous ses chaussures, bien incrustés dans la semelle, les cacas des toutous 😉
    En ce moment, je trouve qu’il y en a beaucoup… vraiment beaucoup… C’est le printemps, peut-être…
    Fait-on plus caca au printemps? ;-D

  2. Ah d’accord ! On a bien fait de ressortir le tableau du grand-père, je ne l’avais encore jamais ni vu ni lu ! Je me disais aussi, Fanchette, vu le nom (enlevé pour la circonstance)…
    A ta question printemps-caca (eh ! je sais dire caca en LSF !) la réponse est « j’sais pas mais comme les feuilles mortes se sont décomposées, les cadavres dur-mou se voient plus et d’autre part les crotteurs sont à nouveau lâchés dans les sentes… »
    Pour nous d’ailleurs, aller à la boulangerie égale slalom !

  3. Alors là je suis bien d’accord!! crottez et crottons chez nous!
    horreur de mettre le pied dans la merde des chiens des autres en allant chercher mon courrier dans la boite aux lettres qui se trouve à 50 cm de notre porte (c’est dire si certains ont du toupet!!!)
    mes trois greemlins, s’ils ne peuvent s’empêcher d’uriner sur mes bonhommes de neige, crottent néanmoins à domicile.
    nous avons même un recycleur de crottes… si si…

  4. J’ai, en son temps, quand j’étais secrétaire de l’association du hameau de St Hubert, fait paraitre un article dans notre « Ecrit de St Hubert ». J’y faisais parler 2 chiens, 1 de St Hubert et 1 venant de Paris. Et celui de Paris ne comprenait pas pourquoi, toutes ces personnes propriétaires de maison avec jardin, sortaient systématiquement leur toutou pour les faire crotter dans les jolies rues de notre hameau. Il racontait combien il en coûte à Paris de faire se déjections n’importe où. Cet article m’a valu une recrudescence de crottes devant chez moi!!!!! Le civisme n’est plus ce qu’il était …..

    Cricri de St Hubert.

  5. CriCri bonjour, joli conte, ignobles réactions. C’est n’est même pas un manque de civisme c’est de la méchanceté imbécile pure et dure. Sans espoir pour les porteurs de cette tare.

  6. hé oui la méchanceté, il sera difficile d’en venir à bout, surtout qu’elle est la meilleure alliée de la bêtise.

    bref, je suis déçue que personne ne s’interresse à mon recycleur… je pensais que tout le monde serait dévoré de curiosité à cette annonce énigmatique! 🙁 😀

  7. Ben, heuh…. je croyais connaître la réponse… et LE recycleur à poil blanc…mais je ne voulais pas dévoiler un secret !!!

  8. Ah…. je vois que ma chronique préférée s’enrichie dés que j’ai le dos de l’ordi tourné !! Crotte alors ….
    Joli message sur la pancarte, souvenirs souvenirs : il y avait la même piquée dans les fleurs devant la porte du sachristain dans mon village, on y lisait :
    « Parthenaychiens, Parthenaychiennes, crottez dur……, mais crottez chez vous, mer..chie !!! »
    Vu aussi sa femme un dimanche matin, avec son balai et sa pelle sur son trottoir…. bien ramasser le contenu d’un cendrier vidé par un automobiliste par sa fenêtre de voiture…. et tout lui remettre par la fenêtre !! j’entends encore en rigolant les cris du monsieur en question pas content du tout… criant du coup sur sa femme arrivant avec le pain !! … et tout le quartier de rigoler de la bonne blague.
    Irène : C’est quoi ton recycleur de crottes de Wouaff ???
    Il faudrait peut être faire comme sur Jouy en Josas : il y a des distributeurs de sacs à crottes sur certains chemins ..
    Vu aussi un jour le cantonnier chez nous passer le débrousailleur devant chez M’sieur Popot avec une énorme visière style casque intégral et un grand tablier en plastique… Pourquoi cet attirail J.P. ? « Ben vu les projections de crottes en pleine … » Beurk !!!
    Décidement : vive les chats, hein touareg ?,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.