Pat’ de Saint-Benoist à la recherche de souvenirs

Patricia R. nous écrit et vous appelle à échanger vos souvenirs avec elle : « Bonjour,  j’ai passé la plus grande partie de mon enfance à Saint-Benoist (et La Tuilerie) et j’en garde de très bons souvenirs. Enfant c’était le paradis ! Ados, l’abri de bus était notre QG. J’y ai habité jusqu’en 1974, année ou nous avons déménagé à La Tuilerie, et surtout nous allions à l’école du village ! Dans mes souvenirs, le plus fantastique c’était la forêt, on y a construit de nombreuses cabanes, investi les souterrains menant à l’abbaye des Vaux de Cernay, on s’est approprié des vestiges de maison pour en faire notre repère sacré, on y a fait des « découvertes archéologiques », enfin on était des gosses en quête d’aventure !

Et puis il y avait la flopée de copains ; on prenait nos vélos et on se faisait des grandes balades avec pique-nique ! Je garde aussi des souvenirs de méchoui organisé sur la place, et de bals ! Alors j’aimerais savoir quand l’école du village a fermé et pourquoi : j’ai été à l’école de Saint-Benoît jusqu’au CE2 puis ai intégré l’école de la Toucharderie en CM1 (1979). Mes parents étaient très appréciés et maman a travaillé de longues années pour la Mairie d’Auffargis, notamment en tant que femme de service à la cantine scolaire de l’école de la Toucharderie.

A Saint-Benoist, je ne suis pas retournée depuis longtemps car je n’habite plus la région et mes souvenirs sont ceux d’une enfant ! Si d’aventure d’autres internautes se souviennent, qu’ils n’hésitent pas à m’écrire !

Amicalement, Patricia« 

Chers lecteurs, la petite photo vient de nous être envoyée par Patricia. Cette photographie est volontairement réduite. Sans aucun doute certains d’entre vous reconnaîtront notre correspondante, se reconnaîtront (ou reconnaîtront leur frère ou leur soeur ) et auront envie de lui écrire. Alors si vous désirez recevoir la photo en grand format, si vous voulez écrire à Patricia, une seule adresse : ICI et, dans tous les cas, vos commentaires sont plus que bienvenus sur ce blog. Merci pour elle !

Sinon je vous cite un passage du livre « Auffargis, histoire d’une commune du Pays d’Yveline«  qu’on peut se procurer à la bibliothèque d’Auffargis : « …l’école de Saint-Benoist, construite à la fin du siècle dernier, voit aussi le nombre des enfants augmenter vers 1908. Une cinquantaine fréquente l’école, autant quà Auffargis, et une progression s’amorce, probablement due aux nombreuses familles travaillant chez le Baron de Rotschild. Aussi, en 1921, celui-ci fait installer l’électricité dans l’école. Cette dernière fonctionne jusqu’aux années 1980, où le nombre d’élèves ne cesse de décroître, et l’école doit fermer ».

12 commentaires sur “Pat’ de Saint-Benoist à la recherche de souvenirs

  1. Un petit coin de Paradis….Effectivement, st benoist , la tuilerie, les méchouis annuels mais aussi le cortège du carnaval, de st benoist à auffargis, sur le tracteur transformé en char pour l’occasion, avec le break de M GRAMONT rempli de crèpes…miam miam….et puis un peu plus grand les indiana jones de la forêt de rambouillet en cachette des gardes forestiers, et puis encore après la solidarités des jeunes de ce petit village rassemblés sous la MJC (l’abri bus), organisant des sorties à velo et autres festivités. L’école de st benoist je m’en souviens du temps de M HERRERO, j’y allais faire l’heure d’étude, c’était un Maître fantastique. L’école est devenue une habitation par la suite. Moi aussi je n’habite plus la région, je suis sur bordeaux mais je ne rate pas une occasion pour y retourner et voir de mes yeux d’adultes le coin de paradis de mon enfance…..

  2. Je suis ravie que la demande de Patricia fasse écho (elle a déjà reçu un message en direct) et j’espère que vous continuerez à échanger et à nous donner des infos sur Saint-Benoist, nous sommes preneurs alors n’hésitez pas !

  3. Bonjour,
    Mon arrière-arrière-arrière grand-mère paternelle et sa famille habitaient Aintt-Benoît, et la renommée de ce lieu à franchi les décennies, et les générations de notre fammille, malgré que plus personne de vivant actuellement n’y a mis les pieds, ce souvenir est perpétué à chaque consultation de notre généalogie connue. Nos « ancêtres » étaient jardinier,couturière, journalier et s’appelaient: Moret, Fickinger..etc .
    Les enfants sont partis pour devenir ouvriers à Meudon. Cette période s’étend de 1830 à 1955 pour la dernière trace connue !

  4. Patrick, merci de votre passage et de vos émouvants souvenirs. Ce serait intéressant de partager tout ceci plus en détail !

  5. Bonjour,je suis contente de lire vos souvenirs heureux. J’habite à Saint Benoit depuis un peu plus de 2 ans et je m’y plais beaucoup,la forêt,les animaux,les champs et la population sympathique et très accueillante. Mais c’est vrai c’est un hameau dortoir,on ne sait pas qui habite à côté de chez soi !! C’est pourquoi j’ai tenu l’année dernière à (re)faire la fête de Saint Benoit. Chacun se retrouve pour un repas, échange un plat,faire des grillades, partager un moment, faire connaissance et bien rigoler… Les enfants apprécient aussi….
    Nous sommes tous un peu débordés en ce moment donc la fête ne se fera que début septembre. Je suis impatiente. Je vous indiquerai la date. Les anciens de St Benoit sont les bienvenus ; pour nous raconter leurs souvenirs…..

  6. Nous n’avons plus eu de nouvelles de Pat de Saint-Benoist mais peut-être nous lit-elle quand même ? Quelle bonne idée ces échanges n’est-ce pas ? Ici aussi depuis quelques années nous faisons la fête des voisins de la sente et alentour, tout le monde aime et tout est bon !
    Un peu de pub au bon moment ? Petite annonce sur auffargis. com !

  7. bjr, je suis à la recherche de personnes (ou de photos) qui auraient été a l’école à Auffargis ou à Saint Benoist avec M. Magnier Roger qui va fêter ses 80 au mois de juin. Donc nous voulons lui faire un diaporama de photos de ses années d’enfance. Merci à celui ou celle qui pourrait m’aider. Cordialement. Roseline

  8. Bonjour, je suis heureuse de lire qu’on continue toujours de faire la fête à Saint Benoist entre voisins, c’est très important car pour les enfants ce sont des souvenirs qu’il garderont une vie entière, ces moments de convivialité rapprochent les êtres humains ! j’ai passé ce week-end avec mon frère Filipe et nous avons ressassé de vieux souvenirs pour faire rire nos conjoints, c’est une partie de notre enfance que nous n’oublieront jamais et que nous transmettons à nos enfants !
    Je continue bien sur de vous lire et j’aime recevoir ces nouvelles de la chronique fargussienne !
    Bien à vous. Patricia

  9. Bonjour,
    Je suis en quête d’une personne qui pourrait me rendre un immense service:
    J’aimerais savoir s’il reste une trace de mon arrière grand mere au cimetière d’Auffargis-St. Benoît .
    Il s’agit de marié anathalie Fickinger Dcd à St. Benoît en 1955.
    Prière de me contacter par mail:
    P.barrault @free.fr

  10. Francois Deguelt est dcd en janv 2014……en 1960, il a habitè á st Benoit avec Dora Doll…!! (Wikipedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.