Guet, tromblon, princes & princesses

Tour de guet

Petite tour de guet fargussienne. On y peut guetter, principalement les bestioles emplumées tentant d’échapper au plomb du tromblon ; chasseur, on peut s’y empaler, attention ! On pourrait s’y installer pour lire par un jour calme ; on pourrait s’y raconter qu’on « serait des princes et des princesses… » Mais princes et princesses de nos contes n’ont-ils pas du plomb dans l’aile ?

Tours de guet et château en construction ? Voir ICI.

 

5 commentaires sur “Guet, tromblon, princes & princesses

  1. Curieuse cette tour de guet acérée ! Serait-ce pour embrocher les volatiles plombés, ou les méchants plombeurs ?

  2. Ah tu vois, ami oiseau, je ne suis pas toute seule pour interpréter le sens de la « tour de guet » :o)

  3. je m’suis posé la meme question : c’est quoi quoi ça ???? P’etre c’est pas fini ? ou c’est d’la brochette de géant, si l’chasseur y monte la d’ssus, va s’faire mal au c.. .faut trouver mieux pour faire la princesse ….On dirait les remparts des camps romains d’Asterix en minus.

  4. Coquillette dans une BD d’Astérix, ça reste à dessiner ! Quel succès en vue :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.