Blanc, rouge, jaune, noir, impair et ne passe pas…

Dédié à Monsieur le Maire :o)

Petit mais énervant bouchon fargussien

Votre attention ! Tâchez de suivre : la jaune, engagée dans la Grande Rue, [*] se tasse sur le trottoir pendant que la blanche se gare juste deux secondes devant le portail de la maison voisine de la boulangerie, « ben quoi juste deux secondes pour prendre mon pain » ; la rouge ne peut donc pas pas entrer chez elle à droite et piétine d’impatience parce que franchement c’est quasiment tout le temps qu’on se gare sur son bateau « juste deux secondes », et là la noire se dit « m’en fous je passe » et s’engage à son tour là où il n’y a plus aucun passage et c’est là que la blanche enfin munie de son pain remonte piano piano dans son véhicule (« ben quoi, juste deux secondes ») donc alors la rouge que tout le monde agonit alors que…, peut entrer chez elle mais la jaune qui de lassitude a avancé, bloque l’élan de la noire mais non finalement la jaune se rabat, la noire passe alors que s’engage dans l’autre sens un nouveau véhicule et que vos serviteurs grimacent un peu tout en prenant deux trois petites photos en pensant à Daniel Bonte avant de pouvoir franchir le détroit d’Auffargis (Auffargis straits in English).

ET POUR LE PAIN ??? On te donne un truc qui marche très bien : tu te gares avant ou plus loin, tu marches un brin et hop le tour est joué. Révolutionnaire non ?

Bouchon fargussien, suite

[*] sens de circulation alterné très lisible, 30 km/h.

PS. Oui bien sûr il y a les travaux du Coeur de village en ce moment mais bon, marche cher lecteur, marche !

4 commentaires sur “Blanc, rouge, jaune, noir, impair et ne passe pas…

  1. Ouf ! Pas de bouchon pas de conf(l)it :o)

  2. suis entièrement d’accord… J’habite en face de la boulangerie (ou presque), eh ben, c’est énervant, dans un petit village, de voir de tels embouteillages, des personnes qui se garent n’importe où, et les (très nombreux) autres qui laissent tourner leur moteur sous nos fenêtres… « mais c’est juste pour deux minutes »…
    Ben ouais, mais pour nous, deux minutes + deux minutes + deux minutes…. ça finit par chiffrer…
    Et si on louait des voitures à cheval à l’entrée d’Auffargis? (y’a bien des villes qui louent des vélos! Et comme nous on est des ruraux…). Obligation de se déplacer dans le village ainsi… La seule pollution serait les crottins, mais ça, moi, je veux bien les ramasser, et ce sont nos rosiers qui seront contents 😉
    Bref, on aurait tout à y gagner… :oD

  3. Fanchette pour la voiture à cheval je vote POUR deux fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.