Le fargussien solutréen

Non seulement on peut s’initier à l’art du tressage de panier en allant dans la Drôme des Collines mais sur le retour serpenter entre les plants de Pouilly (fuissé ici) et gravir comme tant d’autres avant nous :o) la roche de Solutré. Si ! Et c’est paisible et beau, cette campagne calme et bien peignée avec vue non loin sur la vallée de la Saône. « Solutré-Pouilly, petit village de vignerons de la côte mâconnaise, est dominé par un éperon de calcaire jurassique, la Roche, qui donne au paysage toute son originalité et son pittoresque. Il doit sa célébrité, depuis plus d’un siècle, à l’archéologie préhistorique. Connu à l’égal de Lascaux ou des Eyzies, le site a donné son nom au Solutréen, civilisation du Paléolithique supérieur.« 

En grimpant en haut du roc on croise des Konik polski, et on s’offre un magnifique panorama sur le rocher de Vergisson. Sans parler de nombreuses plantes et fleurs protégées. En redescendant on peut s’offrir une pause au musée archéologique avant de repartir dans le vignoble.

Un commentaire sur “Le fargussien solutréen

  1. Quelle energie nous offrir tant articles aussi riches que variés!
    Moi, je lis et j’admire!
    Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.