Pitunilla, le printemps dans la Cordillère des Andes

Information de nos amis de l’APJA : conférence dimanche 18 novembre 2007 à 17h par Pierre Olivier Combelles «Le printemps dans la Cordillère des Andes», avec projection de photos. Participation de 5 euros par personne, gratuit pour les enfants. Un vin chaud suivra.

Pitunilla[photo P.O. Combelles]

« Né à Versailles en 1955, spécialiste du peintre naturaliste John James Audubon (1875-1851) et du Labrador québécois, Pierre-Olivier Combelles vit depuis une dizaine d’années avec son épouse Katia Humala-Tasso (péruvienne et biologiste de formation) et leurs six enfants entre la France et l’Amérique du sud où ils ont étudié la flore des Hautes Andes du Pérou et de la Bolivie, d’abord dans le cadre universitaire, puis dans celui de la recherche française.

En 2004, ils ont acquit le domaine de Pitunilla, dans les Andes méridionales du Pérou, à 3000 m d’altitude, où ils se sont consacrés à l’agriculture et à l’élevage ainsi qu’à la réalisation d’un jardin botanique andin. L’inventaire de la flore et de la faune locales, ainsi que celui du site archéologique voisin d’Incawasi, près du lac Parinacochas, ont été l’une de leurs premières tâches. Dans ce vallon du versant Pacifique, la végétation xérophyte est dominée par le molle (Schinus molle, Anacardiaceae), un arbre au feuillage léger et gracieux, des arbustes épineux et des cactus. La plupart des plantes sauvages fleurissent pendant la courte saison des pluies, de la mi-décembre à mars. On rencontre parmi elles, à l’état sauvage, plusieurs espèces ornementales de nos jardins européens comme la capucine et des Solanacées et Bignionacées arbustives.

La conférence Printemps dans la cordillère des Andes propose une découverte de la flore de la région de Pitunilla en partant de la côte désertique du Pacifique, depuis la saison sèche jusqu’à la saison des pluies. »

Foyer rural d’Auffargis, rue des Vaux de Cernay (grande salle). Renseignements Brigitte Mac Grath, APJA – Téléphone 06 81 79 51 65 – ICI

3 commentaires sur “Pitunilla, le printemps dans la Cordillère des Andes

  1. Rien de mieux qu’un petit voyage dans la cordillière pour apprécier de près la douceur tant enviée des cactus…ya parait qu’on peut meme y gouter…

  2. Un peu de rêve en cette saison, c’est bon pour le moral ! La Cordillère des Andes m’a toujours
    fait rêver. Vivement le 18 NOVEMBRE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.