L’accro de la courgette

Courgette fargussienne à l'ombre

Courge spaghetti fargussienne

Mûres sans épines spéciales oiseaux

Reconnaissons-le, votre fargussienne n’est pas (loin s’en faut) la seule courgette-addict du secteur mais on peut ajouter à la liste des produits suspects la courge-spaghetti (un délice) et, juste pour la vue car les cochonneries d’oiseaux adorables bêtes à plumes boulottent tout, sur la photo ci-dessus une mûre à point et néanmoins miraculée …

Des nouvelles de votre jardin ?

7 commentaires sur “L’accro de la courgette

  1. Bonjour. Les cougettes c’est bon mais j’ai le souvenir (ému) des beignets de fleurs de courgettes que faisaient me belle-mère…
    En principe, je vais goûter mes premières asperges en mai prochain (3 ans arès la plantation des griffes). C’est long.
    A part ça, pas une grappe de raisin mangeable cette année à cause du mildiou. Quand ce ne sont pas les oiseaux, c’est la pluie !

  2. Ah oui le beignet de fleurs, de fut en Italie pour moi… mamma mia !!! Bravo pour les asperges, ici nous donnons plutôt dans le jardinage aléatoire et fouillis alors les planifications à long terme…. on viendra goûter (en photo c’est sûr !). Mildiou… mes pauvres tomates….

  3. Mais comment fais tu pour faire de si jolies photos?
    Je n’ose imaginer le prix de ton appareil (c’est quoi comme marque?)….
    Mais ceci ne serait rien sans ton talent biensure!

  4. la grand-mère de ma maîtresse faisait une soupe de courgette à la vache qui rit qui était boooooooooonnnnnnneeee!
    Comme tout ce que font les grands-mères, d’ailleurs 😉

  5. D’accord avec BA. Les photos sont vraiment très belles, même sur mon écran pourri, c’est tout dire !

    Oui, la soupe aux courgettes + vache qui rit, c’est très bon. mais pour nous c’est La Recette de la belle-soeur…. qui est loin d’être une grand-mère !.

  6. Les courgettes, cette année, elles sont souvent très grosses et on est vite sugmergé. Voici la R7 d’un petit potage vite fait et qui change vraiment : Une cassrole pleine de gros dés de courgettes, couvrir d’eau ou de bouillon de légumes si on en a, plus du sel, quelques herbes ou épices au choix. Porter à ébullition et ajouter une poignée de feuilles d’oseille.
    Lorsque les courgettes sont cuites, mixer. Servir sans ou avec crème fraiche.
    L’oseille relève juste ce qu’il faut la douceur de la courgette, assez fade au naturel et comme il y en a très peu cette soupe n’est pas acide, les enfants l’adorent.

  7. Catherine j’essaie de ce pas ! Pour ce qui est de la taille desdites courgettes oui, énormes et ma foi pas très goûteuses… Merci du passage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.