Vu de mon vélo…

Si, comme votre Fargussienne, vous êtes accompagné(e) par quelqu’un qui refuse ou presque de rouler à vélo sur une route à voitures, vous ferez, au prix de quelques douleurs localisées,  de bien belles découvertes au bout de trajets secouants, tortueux, bosselés, gadouilleux quand le temps s’en mêle, voire même épineux et griffants. Note: reste toujours à commercialiser le siège de fauteuil pour vélo

Donc allons-y : Auffargis – Vieille-Eglise par Villequoy puis les rigoles bordées à profusion de sauges en fleur. Au niveau de la ferme de la Quoiqueterie, tourner à droite en forêt puis au bout d’un certain nombre de secousses et d’un magnifique champ de colza, prendre le chemin forestier qui va droit sur la Forêt des Quatre Piliers à Rambouillet.

Colza en majesté

Juste avant le pont de chemin de fer suivre une toute petite piste et arriver, totalement ébahis, faisant abstraction des insolites trains qui nous passent quasiment sous le nez en pleine forêt, au coeur de la forêt de Brocéliande. Enfin non pas à ce point mais c’est très joli d’arriver par là à l’étang de la Grenouillière. L’eau a une belle couleur. Le calme des amateurs de hameçons règnent.

Par la digue longer l’autre rive de l’étang et rejoindre l’objet d’une « dure » négociation: le chemin de la Grange Colombe (goudronné). Juste avant Vieille-Eglise, reprendre les rigoles et rentrer. Il arrive qu’on ait du mal à descendre de vélo. Mais que le circuit est joli !

Etang de la grenouillère

NB – merci au Fargussien pour ses panoramas, ici très compressés hélas.

7 commentaires sur “Vu de mon vélo…

  1. Bonjour,
    merci pour cet itinéraire que j’ai tout de suite envoyé à quelques amis de la région … Moi, je ne sais même pas faire de vélo … reste d’une « allergie » attrapée dans ma jeunesse : quand j’ai voulu apprendre à faire du vélo, j’ai atterri dans un champ d’orties en maillot de bain. Résultat, des démangeaisons insupportables, de la fièvre et pour finir une piqure de cortisone … d’où une volonté farouche de ne plus remonter sur un tel engin ! et ensuite, la peur du ridicule que quelqu’un voit que je ne savais pas m’en servir ! Je n’en possède donc pas, et j’ai juste essayé il y à une quinzaine d’années dans la forêt de Rambouillet, où on pouvait en louer … j’ai tout de même parcouru quelques centaines de mêtres ! Si j’avais persévéré, sans doute y serais-je arrivée ? Maintenant je me trouve trop vieille pour apprendre vraiment …

  2. Coucou Dominique, je suis certaine que tu devrais retenter l’expérience. Il y a plein de petits coins discrets par ici. Peut-être en ma compagnie et sans les orties, sans la cortisone ??? On en reparle d’accord ?

  3. quel périple!!! Moi ça me branche!!!! faut emporter nos vélos, alors????

  4. Ca ma jolie oui !!! Un petit séjour dans le coin, les filles sur les porte-bagages et hop en route ! Sur une petite journée avec repas, pas facile… L’été prochain, vélo casse croûte ? Excellente idée !

  5. Bonsoir aux Vélosssssipédistes ! Excellent les infos sur « La technologie Quetzal de 1990 » au beau milieu de cet article printanier… moi qui ne suis pas vélossipèdiste pour un clou !! j’préfère la marche à pied : on évite ainsi les douleurs localisées (comme dit notre fargussienne) et n’empèche en rien le nez dans la couleur et le parfum du champ de colza. C’est vrai qu’c’est beau !!

  6. Bonjour,

    ce site est-il en rapport avec la Ferme de la Quoiqueterie ?

    bravo pour les amateurs de marche à pieds, cela me semble le moyen le plus approprié pour découvrir cette campagne si attachante et qui nous offre un privilège unique, si près de notre Capitale

  7. Non pas de rapport avec la Quoiqueterie sinon que nous sommes proches géographiquement et qu’ils semblent faire de bons produits. Vous avez raison pour les promenades, je maintiens mon goût pour le vélo, pas de maux de pieds… Joyeux Noël !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.