Le bonheur c’est comme faire du vélo sans les mains…

"… le bonheur c’est facile quand on y met du sien
le bonheur c’est facile oui le bonheur c’est facile quand on y met du sien
le bonheur c’est comme faire du vélo sans les mains."

Diogène ? Que non. Jeff Bodart !

«L’opinion généralement répandue, c’est que le vélocipédiste n’est pas un homme, mais une manière de bête dans le genre des centaures, ne faisant qu’un avec son coursier, traversant vaux et plaines comme le fantôme des légendes allemandes, qui passe si vite qu’on n’est pas sûr de l’avoir vu.» Jean Bertot, La France en bicyclette, 1894.

Un indispensable: PACEMAKER, "cyclisme et littérature"  est ICI.


Et pourtant, ceux-là y mettent les mains, le dimanche matin

9 commentaires sur “Le bonheur c’est comme faire du vélo sans les mains…

  1. Quand j’en vois passer, ils sont toujours vêtus de la tenue ad hoc… À croire qu’on ne peut pas se dire cycliste dominical sans maillot flashy, caleçon moulant et petit casque aérodynamique…

  2. esKaloO, si on peut mais au moins ceux-là on les voit de loin et, le dimanche, on a le temps de lire les marques de pub qu’ils portent devant derrière et sur les côtés même parfois :o))))

  3. Oui pour les voir on les voit, mais jamais à la file indienne comme l’exige le code de la route, de front à 4, 5 voir +++++
    Le civisme c’est aussi lorsque l’on fait du vélo pour son loisir.

    La liberté des autres s’arrête là ou commence la notre!!!!!!

    A méditer Messieurs et Dames le cyclistes du dimanche.

  4. La photo est la meilleure preuve de ce qu’affirme Degroux ! Pour ma part, j’évite de rouler en voiture le dimanche matin depuis longtemps. Désolé, mais ils ne respectent que très rarement le Code de la route.

  5. Et oui, dac avec DEGROUX et OLIF. Aucun respect d’autrui ! Ils sont seuls sur la route. On peut dire qu’on a le temps de lire les pubs dans tous les sens !!!!!!

  6. Nous avons bien de la chance de vivre dans ce haut lieu du vélo. S’ils viennent de si loin jusqu’a chez nous c’est pour de bonne raison, la campagne est magnifique et les parcours trés connus par les accros du vélo.
    Ils ont aussi des avantages : pas de pollution, pas de bruits, des bandes de copains copines,et es ce si grave de ralentir un peu derriere les pelotons ? ou est l’urgence le dimanche matin ?
    moi ca me fait rire leur p’tits maillots « moule boulles ». Et je prefere vivre ici que sur la n10 par exemple ….. Bon allez soyons sympas avec eux, …ils sont les rois ? normal ils sont grimpés sur la Petite Reine » comme diraient les Hollandais; A +

  7. Et voilà Ginette qui me grille mon commentaire ! Merci à tous d’être passés par là, encore un sujet-passion ? Entre "place aux vélos" ou "place aux voitures", le choix est vite fait ! Qui s’est fait frôler par un dingue du volant en se promenant en vélo sur nos belles petites routes comprendra !

    Ceci dit, suite au dernier mail de C. Degroux, il est plus qu’évident que le manque de correction est tout à fait insupportable et totalement injustifiable !

  8. Moi qui ne travaille pas je peux vous dire que ce n’est pas que le dimanche qu’ils sont sur nos jolies routes de campagne, et parfois les suivre, en semaine, lorsque l’on doit accompagner un enfant à la gare ou à l’école à 20 km/h et qu’ils ne font aucun effort pour se ranger pendant quelques secondes afin que nous puissions les doubler sans danger, c’est parfois énervant, et pourtant je suis cool. Et s’ils le font, parce que vous klaxonnez, vous avez le droit à une bordée de jurons et autres gestes obscènes !!!!!! Je ne dis pas qu’ils le font tous, mais il ya quelques clubs qui devraient revoir leur code et leur savoir vivre. Quand nous croisons des cavaliers dans le hameau où j’habite, nous ralentissons, et ils ont toujours la correction de nous saluer avec en + un sourire. Alors pourquoi pas les cyclistes ???????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.