L’appel du 16 décembre (2006)

Chers lecteurs assidus, vous souvenez-vous de notre appel du 16 décembre résumé ci-dessous ? [Le maître du chat qui fait souche s’est-il reconnu ?]
"… Et vous, qui croisez-vous lors de vos promenades en nos sentes fargussiennes ? Faites-nous parvenir une photo sympa et insolite, après tirage au sort nous nous ferons un plaisir d’en publier deux ou trois ! …"

Les grands vainqueurs sont, en ce second jour de janvier 2007, les "2CB" dont l’exploit est le suivant: photographier un rapprochement éminement politique entre Qui-Pique et Qui-Griffe, entente cordiale dont chacun s’accordait à dire qu’elle ne se réaliserait jamais. Merci à nos correspondants sur le terrain pour ce fort message d’espoir 

Premier tour de table – occupation du poste gamelle et observation féline.

Second tour de table – repas commun, pensées parallèles.

Troisième tour de table et fin – Pauvre gros minet, t’as déjà fini ta gamelle ? Viens donc partager la mienne !

7 commentaires sur “L’appel du 16 décembre (2006)

  1. ces herissons, tous les meme!!! les salauds! ils bouffent tout sur leur passage!!gnakkkaaaa!!!!

  2. Ho comme c’est mignonnnnn!

  3. je préfère le lapin aux chats mais il parait que les hérissons c’est délicieux mais c’est trop mignon pour les tuer en ce moment je préfère le foie gras avec une gelée au porto

  4. Incroyable, moi qui pensait que *monherissonquimangelescroquettesdeschats* était unique!
    En plus,ici, les pies s’en mêlent… Autant dire que les gamelles sont toujours propres!

    Un coup d’embruns nantais vers *parchezvous*… Je ne suis même pas tristes de ne plus faire la route!
    😉

  5. … et comme le resto est toujours garni et bon, le hérisson a implanté sa famille et… le chat (qui n’est qu’un visiteur) a élu lui aussi « domicile-gamellissime » ; il arrive pratiquement chaque jour, sans êter affamé, afin de « vérifier » s’il n’est pas oublié. Ajoutons à cela – comme dit JT – les pies et autre matou russe du quartier…. ce n’est plus un resto-plaisir, c’est une antenne SPA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.