La fargussienne, Bigata et les suricates…

Le meunier - BigataVoyageons donc un brin. Direction Saucats en Gironde. Saucats ? Canton de La Brède, berceau d’un autre bel esprit
 
Pourquoi Saucats résonne-t-il si exotique à mes oreilles ? Peut-être à cause des suricates même si cela n’a absolument rien à voir avec le sujet du jour. Encore que Danielle Bigata, sculpteur statuaire et femme d’exception, soit sans aucun doute allée au Botswana pour dessiner quelques suricates (autrement appelés meerkats), il faudrait reprendre toutes ses publications pour voir !
 
Nous l’avons rencontrée il y a quelques années dans sa belle demeure-atelier. Très impressionnée, votre fargussienne fut à peu près incapable de débiter autre choses que des banalités bafouillantes, se promettant bien de se racheter une autre fois… lors d’un prochain parcours girondin menant par exemple de Saucats à Gradignan (Le Pélerin), Saint-Emilion, le Canada, Paris, l’Allemagne (Le meunier à Pfungstadt par exemple) etc…

Elle a aussi une production éblouissante de livres et de carnets de croquis, un très beau sourire, et de passionnants liens vers les amis sur son site.

Et puis, si vous avez envie de rouler un peu, comme tous les ans les portes de l’atelier vous seront grandes ouvertes: 16, chemin du Château – 33650 – Saucats (en face de l’église) les samedi 9 et dimanche 10 décembre 2006 de 10h à 19h.

A cette occasion vous pourrez découvrir sa toute dernière oeuvre : l’homme oiseau de l’île de Pâques.

Dites-lui bonjour de la part d’Hélène & Pierre, elle saura !

En cadeau, "l’homme oiseau", merci Danielle !


Un commentaire sur “La fargussienne, Bigata et les suricates…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.