Empreinte & décompte

Sur le site du WWF (World Wildlife Fund) et ça n’est pas nouveau mais ô combien de plus en plus d’actualité, calculons chacun notre empreinte écologique:

"L’empreinte écologique est une mesure de la pression qu’exerce l’homme sur la nature. C’est un outil qui évalue la surface productive nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources et à ses besoins d’absorption de déchets.

Imaginez que vous êtes un Robinson Crusöé isolé sur une île déserte : quelle devrait être la taille de votre île (terre, lagon et mer accessible compris) pour vous permettre de vivre en autarcie de façon durable et répondre à vos besoins en nourriture, chauffage, matériaux de construction, air pur, eau potable, absorption de déchets ?

Cette surface représente l’empreinte écologique de notre Robinson Crusoé. On comprend intuitivement que si le mode de vie de notre naufragé exerce une pression trop forte sur son île (s’il fait par exemple des grands feux de camp tous les soirs pour tromper sa solitude), c’est-à-dire si son empreinte écologique est supérieure à la taille de son île, sa survie risque d’être compromise à plus ou moins long terme…

A l’échelle d’une personne, l’empreinte écologique est une estimation de la superficie nécessaire pour répondre à l’ensemble de vos besoins en ressources naturelles. "

Le résultat fait froid dans le dos à peine il s’affiche…
Et pour vous ? Des applaudissements ou des claques à la clef ?

Une petite adresse en prime:

Le compteur affiche 6 569 236 850 individus sur terre à l’heure où nous publions…

6 commentaires sur “Empreinte & décompte

  1. Moi j’avoue pécher avec une mauvaise conscience sans cesse renouvellée par l’utilisation quotidienne de lingettes en tous genres (c’est mon truc-manie)! Bon sinon à part quelques utilisation de produits javel tout le reste est respectueux de mon environnement chez moi (même que c’est pas tjrs facile à trouver ou a payer tous ces trucs bio et écolos….!)! Enfin sauf l’électroménager…!
    Bref, enfin de compte je pense que je mérite des claques malgrés mes huiles essentielles and co!!
    Bouuu!
    Merci pour ton petit rappel de conscience…..!!!

  2. gnakkaaaa! moi je suis au top a part les croquettes que je bouffe!

    ma maitresse elle est à 2.4. à cause des humains on va tous crever glouglouglou!!!!

  3. Pour ma part, l’île déserte n’est pas mon truc. La Planète attitude consisterait-elle à vivre comme le fît R. Crusoé ??
    Par contre, multiplier les actions tel que le compostage des déchets végétaux à l’échelle de notre village, ce serait bien vivre « durablement » sans salir, ennuyer, prendre la place, et réutiliser. Autre suggestion, il faudrait supprimer dès que possible tout élément nuisible, offensif, malodorant. Accepter donc de supprimer « à la source » des éléments secondaires inutiles s’il ne leur est pas trouvé de réutilisation, ou bien d’incinérer (par ex.), de recycler . Ce qui nous conduit à réaliser que le « déchet » peut devenir un élément propre. Au fait, Qui aurait des infos sur les habitudes de vie du famaux R. Crusoé, il paraît s’en être bien sorti de son temps : quels étaient ses trucs ?
    Il n’y avait en son temps pas d’emballage, pas de sachet plastique, pas de voiture, etc…. A-t-il véçu vieux ?

  4. Merci les visiteuses, BA, Pougnoute et la 2CB du 3 ! Pour ce qui est des habitudes de Robinson, on va se renseigner et peut-être pas sûr :o)) apporter des réponses. Pour le reste, tout à fait d’accord ! On en reparle, on refait des articles. D’ailleurs toute idée d’article dans ce domaine est bienvenu ! Alors à vos plumes !!!

  5. on donne mauvaise conscience aux « glandus » que nous sommes mais on fait ce qu’on peut avec nos très faibles moyens, voire plutôt ce qui en ont beaucoup et qui le gaspille à tout va ! voire aussi ce qu’on nous propose, les emballages devraient être la préoccupation 1ère de ce qui en font grande consommation nous sommes au bout de la chaîne, pas au début, je fais ce que je peux (compost compris) mais je peux peu….

  6. Mags, plus que bienvenue ! Pas dans mon intention de donner mauvaise conscience !!! Sommes tous dans le même sac mais oui à not’ petit niveau et notamment celui des courses en supermarché, il y a de quoi faire, objjectif 50% d’emballages de moins ce serait bien. Je fais illico un petit article sur la redevance incitative. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.