30 septembre, « entente cordiale » à Rambouillet: la Saint-Lubin

 

Emile Loubet et Edouard VII, l’un accueillant l’autre à Rambouillet ? "L’Entente Cordiale",  règne 102 ans après le coup de théatre du rapprochement franco-anglais de 1904. Dans les rues du centre ville rendues piétonnes pour la journée et jonchées de paille, fanfare, défilé en costumes d’époque, fête de l’agriculture et animaux d’élevage, vieilles voitures et produits locaux (dégustation de soupe au potiron, savoureux fumet de l’andouillette grillée, pain d’Yvelines, crêpes et autres délices…) discours des officiels de Rambouillet et des villes jumelées invitées, une vraie ambiance de comice d’antan agréablement ensoleillé.

5 commentaires sur “30 septembre, « entente cordiale » à Rambouillet: la Saint-Lubin

  1. Moi je pense que ce n’est pas la retraite que tu dois envisager mais de travailler pour l’office du tourisme!
    Domage que tu n’habite pas dans le Puy-de-Dôme car grace à toi je serais informée de toutes les manifestations du coin avec photos en prime et résumé de la journée! Cool!!!
    Viendons vers chez nous…. 😉

  2. Y’en a qui croient que les bébés naissent dans les choux… serait-ce vrai ?
    Tiens, l’ancien, je le jette où tu m’envoies les clefs ?

  3. G. Mike, dans le sud-Yvelines les choux ça marche bien à contition qu’ils soient assortis de côtes de bettes ET d’une ceinture d’asperges charnues. Surtout: charnues !

  4. superbe costume, et la côtcot de bette en jupette moi j’adore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.