Château et parc à fabriques de Groussay, Montfort l’Amaury

Des années de visites régulières de Montfort l’Amaury pour le musée Ravel, ce qui reste du château de la Reine Anne, l’église, le merveilleux cimetière, le marché, les rues en pente et une très chouette foire aux greniers. Entre autres. Et puis tout récemment, la découverte de l’ouverture au public du château de Groussay, merci à notre voisin de Senlisse !

Construit en 1815 pour la Duchesse de Charost, fille de la gouvernante des enfants de Louis XVI, le domaine de Groussay fut racheté en 1938 par Charles de Beistegui. En 1952, Groussay s’agrandit de deux ailes (le théâtre d’un côté, la salle de bal de l’autre) et continue de recevoir des « folies » ou « fabriques« , conçues et construites avec Emilio Terry et Alexander Serebriakoff et les architectes Desbrosses et Costi. La transformation se poursuit jusqu’à la mort du propriétaire en 1970. L’ensemble est classé monument historique depuis 1993. Son nouveau propriétaire restaure le château depuis 2001 a très récemment décidé de l’ouvrir au public.

Les fabriques sont inspirées par les parcs du XVIIIème siècle et les jardins anglo-chinois. Le plus étonnant lors de cette visite est la plongée directe dans les siècles passés alors que ces constructions ne datent que du XXème ! Romantisme garanti, l’imagination se déchaîne, surtout en voyant passer une calèche en bord de plan d’eau un jour où fortes ondées et beaux passages ensoleillés se succèdent …

La visite commence par un beau pavillon d’entrée offrant à la lecture de nombreux documents. Puis passage par un magnifique potager/verger pour, dans le sens de la visite, passer par l’Orangerie où se déroulent de nombreux concerts en saison:

La Tente Tartare (1960 – conçue en tôle peinte, abrite 10.000 carreaux de Delft):

Le Temple du Labyrinthe au centre d’un labyrinthe végétal (fabrique en pierre 1967 où sont exposées des photographies de Cecil Beaton):

qui débouche sur le théâtre de verdure:

Pour passer entre Grand Lac et Lac Inférieur, le Pont Palladien
(1960, rappelle le pont de Wilton Park en Angleterre et le pont des Guglie à Venise):

Entre Lac Inférieur et Lac Supérieur, la Pyramide
(1968, briques roses. Inspirée de celle de Caïus Sestius à Rome):

Nous passons devant un premier temple avant d’arriver au Temple de l’Amour
(première fabrique de Groussay, 1934, rappelle le Trianon):

Un grand salut aux baudets du Poitou:

juste avant la Pagode Chinoise (1963)

La Colonne Observatoire qui ne se visite pas en ce moment (1962, inspirée de la Colonne Vendôme à Paris) précède le passage devant les écuries avant de regagner le château:

Le Théâtre fut inauguré en 1957 par la Comédie française qui joua « L’impromptu de Groussay » écrit pour l’occasion par Marcel Achard ! Inspiré par le Théâtre de la Margravine à Bayreuth, il reçoit 250 personnes):

Groussay ouvre ses portes au public de mai jusqu’au 1er octobre. Pique-niques autorisés dans le parc splendide.Des visites du château peuvent être organisées sur rendez-vous pour des groupes de 20 personnes. Tel 01 34 86 94 79.

Quand vous aurez eu le coup de foudre, car vous l’aurez, promis ! faites-nous part de vos impressions !

5 commentaires sur “Château et parc à fabriques de Groussay, Montfort l’Amaury

  1. Bonjour. Magnifique parc à fabriques, relativement peu connu mais qui va le devenir dans l’avenir, c’est certain. Merci à Monsieur Charles de Beistegui, un véritable esthète « à l’ancienne » et au nouveau propriétaire qui a ouvert le parc au public. Et magnifique reportage…
    Pour ceux qui seraient intéressés, je signale aussi le parc de Jeurre près d’Etampes (Essonne) avec des fabriques qui ont été ramenées de Méréville. Mais ça ne vaut pas Groussay, à mon avis.

  2. Oui, tout à fait envoûtant ! Il est dommage que Méréville soit fermé mais la bonne chose est que cet lieu également magique ait été sauvé de la cupidité des démolisseurs/reconstructeurs ! A la prochaine, Olaf !

  3. Je souhaite visiter le château de Groussay et le parc, avec ma soeur qui vit dans la maison de retraite
    du Parc de Montfort à Montfort l’Amaury, ce qui serait une belle journée pour elle. Je ne peux pas obtenir d’informations sur les visites au public, je sais seulement qu’il y a souvent des scènes de tournage. Merci de me donner des détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.