O mon cadeau oh oh oh !

De notre correspondant en Méditerranée : cadeau, merci ! (Petite parenthèse à l’actualité hélas sans fin de la Méditerranée.)

Gros cependant… Me faudra trouver très vite un port accueillant et quelques marins musclés. Me faudra remplir la cale : des vélos, des transats, un cerf-volant, un jokari, des boules de pétanque, des boules bretonnes en bois, plein de Limoncello, un wok, plein de livres, de la pâte de coings, des kouign amann, plein de carottes, des lignes de pêche et des haveneaux, de quoi faire de la mayo pour les délices de mer, de la musique celtique et tout Mozart tout Bach tout Gilles Servat, tout Cécilia Bartoli, un ou deux chats siamois qui causent, et mon Jules.

bato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.