Petit point du jour – jeudi 27 mars 2020

Quelques réalisations, quelques en-cours, de la couture de sacs à tout et de masques de protection à donner, de la lecture à gogo dont « Les simples » de Yannick Grannec (merci pour le conseil, Annick, je me régale), de chouettes reportages sur Arte dont ces deux-ci à regarder en replay :
  1. Octobre blanc, Sylvain Tesson sur les sommets de la révolution
  2. Un kilomètre à pied…Les chemins de Saint-Olav en Norvège

Et donc de Marie-Claude deux châles,  une autre écharpe – reste de laine pour emmitoufler le pont de Saint-Nazaire, puis un sac avec la technique du « boro » japonais. De Solange un début de « queue de dragon » et un bel arbre de Pâques coloré laineux de Patricia. D’autres photos à suivre car je sais que vous n’arrêtez pas !

Portez-vous bien, je vous bise de loin et à bientôt, on y croit !
 
PS : technique Boro : « En japonais, Boro signifie guenille. La population pauvre du nord du Japon récupérait des textiles usagés, les rapiéçait, formant ainsi un patchwork. Les différentes pièces de tissus étaient fixées avec des points avant (point de sashiko). Ce travail permettait ainsi de renforcer les textiles et de lutter contre le froid. En revisitant cette technique ancienne, et en repensant à la longue histoire du sashiko, on peut réaliser des ouvrages au goût du jour, faciles et ludiques à confectionner. » Suite ici : https://www.sashiko-ya.fr/fr/content/25-atelier-boro
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.