Soirée astronomie – bilan des étoiles

Nous vous l’avions annoncée et vous n’y étiez pas ? Tant pis ! Voici le compte-rendu de Sophie, de quoi vous donner envie d’assister à la prochaine conférence : « Très très intéressante sortie astronomie ; la mini conférence était passionnante, avec un support adapté à tous (logiciel stellarium) et un conférencier passionné très compétent, pédagogue et patient.

Nous avons eu la chance d’avoir une petite trouée dans les nuages au moment où nous sommes sortis, ce qui a permis de voir en vrai ce que nous avions vu sur l’écran : la grande ourse, la petite ourse, le triangle d’été (Altaïr, Deneb et Véga), Jupiter, l’étoile polaire et quelques objets du catalogue Messier (les M…) etc… Nous avons appris que, dans l’hémisphère sud, ils n’ont pas d’étoile polaire !

Un petit truc pour connaître l’ordre des planètes du système solaire : Me Voilà Tout Mouillé, J‘ai Sauvé Un Nageur Perdu : Mercure – Vénus – Terre – Mars – Jupiter – Saturne – Uranus – Neptune – Pluton… (il y a quelques variantes), sauf que maintenant, Pluton n’en fait plus partie, mais appartient aux exoplanètes appelées les Plutonides (si ma mémoire est bonne). Nous nous sommes bien renseignés sur la proximité des étoiles qui explosent, des trous noirs et autres cataclysmes stellaires qui pourraient atteindre les terriens : nous sommes maintenant rassurés sur notre sort, au moins pour les quelques milliards d’années qui nous séparent de l’explosion de notre soleil (quoi que, en 2029, on ne soit pas sûr de ne pas entrer en collision avec un astéroïde, ou en 2036… bref, demain, quoi!)

Bon, en tout cas, je suis partante, (et je ne suis pas la seule) pour refaire une sortie en novembre, lors de la prochaine nuit des étoiles. On tentera de faire davantage de pub : la Fargussienne, mais aussi RVE, la mairie et davantage d’affiches…

Je suis ravie de ma sortie, j’espère que vous aussi ! Signé Sophie, la tête dans les étoiles :o)

Pour en savoir plus sur l’association Albiréo et pour suivre le ciel du jour (enfin, de la nuit) comme M. Bourhis nous l’a montré, le logiciel gratuit stellarium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.