Tatoue ton vélo !

Communiqué du Conseil Général : « 1, 2, 3 MARQUEZ ! 5 nouvelles opérations de marquage de vélos programmées dans les Yvelines : en mai et juin, la machine à graver les vélos du Conseil général reprend du service dans plusieurs communes des Yvelines à l’occasion de diverses opérations organisées par les acteurs locaux. 5 opérations sont d’ores et déjà programmées :

– Du 19 au 23 mai, au collège le Cèdre au Vésinet : organisation du marquage de près de 300 vélos des collégiens.
– Du 26 mai au 6 juin, à Magny-les-Hameaux : la machine à graver sillonnera écoles et collèges de la ville.
– Le 7 juin, à Maisons-Laffitte, la ville organise le marquage gratuit des vélos et tient un stand d’entretien des vélos pour ses habitants
Le 8 juin, à Rambouillet : l’association des Rambolitains Cyclistes organise une opération de marquage à l’occasion de la fête du vélo.
– Les 9, 10 et 11 juin le collège Lamartine à Houilles marquera les vélos de ses collégiens.

Un dispositif au succès grandissant :soucieux de promouvoir le développement de la pratique du vélo et de bonnes conditions de confort et de sécurité, le Département a fait l’acquisition en septembre 2007, d’une machine à marquer les vélos et conduit une opération pilote dans 5 collèges des Yvelines. Face au succès de cette opération et afin d’en étendre les bénéfices au profit du plus grand nombre d’Yvelinois, le Département a décidé en novembre 2007, de mettre sa machine à graver à la disposition des acteurs locaux (municipalités, associations, collèges, etc) qui souhaitent mener des opérations de marquage au profit des Yvelinois.

La programmation de ces 5 nouvelles opérations vient ainsi conforter le succès de ce dispositif et laisse présager l’organisation de nouvelles actions encore plus nombreuses à travers tout le département.

Le marquage de vélos, un procédé dissuasif contre le vol : le marquage d’un vélo permet à son propriétaire d’augmenter ses chances de le récupérer en cas de vol ou de perte. Près de 400 000 vélos en effet sont volés chaque année. Sans marquage, seuls 3% retrouvent leur propriétaire, alors que les chances de récupérer un vélo marqué peuvent dépasser 40%. Le dispositif consiste à graver sur le cadre du vélo un numéro unique et ineffaçable.

Le numéro gravé sur le vélo est répertorié dans une base de données nationale gérée sur une plate-forme Internet par la Fédération des Utilisateurs de Bicyclette (FUBicy ). Un passeport vélo, comportant le numéro du vélo et un mot de passe personnel est remis à son propriétaire. En cas de vol du vélo, il suffit de déposer plainte au commissariat ou à la gendarmerie et de le signaler sur le serveur fubicycode. Si le vélo est retrouvé, la police ou la gendarmerie, à partir de la base de données, peut retrouver immédiatement l’identité du propriétaire et le lui restituer.

Toute autre personne ayant retrouvé un vélo volé peut consulter le serveur fubycicode (http://www.fubicycode.org ou 0825 560 030) et connaître ainsi le commissariat ou la gendarmerie qui a enregistré la plainte. Mais seule la police ou la gendarmerie peut accéder directement aux coordonnées personnelles du propriétaire.« 

Paris-Brest-Paris, départ Montigny le Bx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.