Projet cheval pour tous dans les Yvelines

Communiqué du Conseil général des Yvelines :  « Le 5 décembre 2007, au Salon du Cheval, sur le stand des Haras nationaux, le Conseil général des Yvelines et les Haras nationaux ont signé un protocole d’accord rapprochant les deux institutions autour d’un vaste projet de développement du cheval sur le site du Haras national des Bréviaires.

Petit matin cavalier

Cet accord vise à mettre en évidence les complémentarités entre les deux institutions autour du développement de nouvelles activités équestres. Le Haras des Bréviaires, propriété du Département des Yvelines depuis 1973, constitue un support pour l’accomplissement des missions dévolues aux Haras nationaux et pour l’évolution de ses missions. Le site devient par ailleurs la pierre angulaire de la nouvelle politique départementale en faveur du cheval « pour tous et sous toutes ses formes ».

« Les Yvelines, terre de cheval ». Ce département dispose en effet de solides atouts. Il se place en tête des départements équestres français avec 20 400 licenciés, plus de 200 établissements équestres et de nombreuses compétitions : CSO, CCE, dressage, trec. Il compte 376 km d’itinéraires de randonnée équestre, des espaces naturels et des sites touristiques de grande qualité… C’est un éco-département qui, avec ses massifs forestiers (Saint-Germain-en-Laye et Rambouillet) et ses vastes plaines  agricoles, offre des espaces privilégiés pour la pratique des sports et des loisirs de pleine nature : randonnée, endurance, horse ball, attelage, courses… Ce potentiel immense favorise le développement des déplacements doux et des loisirs actifs tout en préservant la qualité des espaces naturels (80 % de la superficie du territoire, aux portes de Paris).

Les Yvelines ont l’ambition de devenir un territoire accueillant le cheval sous toutes ses dimensions : sportives, touristiques économiques, sociales…, et de créer les conditions d’un développement accru des activités équestres pour le plus grand nombre. La mise en place d’une politique partenariale – l’accord avec les Haras nationaux constitue à cet égard une étape importante – servira d’ossature à cette nouvelle dynamique créée avec l’ensemble des acteurs de la filière cheval. »

ICI les dossiers de presse et LA nos amis d’Equi-Libre yoga ; bon galop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.