Nuit chouette-hibou

On vous avait prévenus !
C’est passé pour cette année. L’an prochain il faudra s’y prendre (très) tôt, la manifestation a du succès…

nuit_chouette.jpg

Chouette ou hibou ? Autant le hibou porte des aigrettes (faussement nommées oreilles par les ignares :o), autant la famille chouette n’en porte pas. Simple ! Parole d’animateur de la sortie « nuit de la chouette » à Bonnelles ce 31 mars. Rendez-vous à 21 heures, informations. Le groupe est grand – trop sans doute. Pas mal d’enfants qui ont assisté à un « cours » de chouette à l’école et qui en savent long sur le poids, la taille, les oreilles décalées, le vol, le cri etc… Tentative sur le parking où nous sommes regroupés: l’animateur lance un morceau en hibou majeur enregistré lors de précédents repérages. Pas de réponse en provenance de la forêt voisine. Juste les quasi incessants avions qui se préparent à se poser à Orly. Qu’en pensent les zoizos ?

Deuxième et troisième tentatives d’appât par le son en forêt, nuit bien tombée mais pour cause de veille de pleine lune, le sous-bois est clair. Enfin quelqu’un répond ! Une hulotte mâle au loin, une femelle plus près. On la sent qui nous tourne autour puis plus rien. Comment voulez-vous croire qu’une fine hulotte se laisse berner par un gros groupe sympathique mais sabotant et piallant, muni de lampes et de téléphones portables…

>> A écouter en direct le chant des chouettes/hiboux du monde ICI.

>> Prises ICI, quelques menaces planant sur nos amis emplumés:

– La transformation des prairies en cultures, la suppression des haies et des arbres isolés, l’assèchement des marais et l’utilisation de pesticides agricoles les privent de nourriture et de sites de nidification.

– L’abattage des arbres creux empêche les chouettes cavernicoles (chevêche d’Athéna, chouette hulotte) de nicher et l’engrillagement des clochers ou de certains bâtiments en interdit l’accès à l’effraie des clochers.

– Le trafic routier tue chaque année des dizaines de milliers de chouettes qui viennent chasser à proximité des routes et autoroutes, en particulier la chevêche d’Athéna et l’effraie des clochers.

– Enfin, le grand-duc d’Europe est très sensible au dérangement provoqué par la fréquentation touristique ; en outre, il est victime des électrocutions et des collisions avec les lignes électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.